Veilleconstruction.be

Risque d’inondation par ruissellement, l’affaire de tous !

Depuis l’entrée en vigueur du Code du Développement Territorial en juin 2017, les communes ont l’obligation de consulter le Département de la Ruralité et des Cours d’eau du Service Public de Wallonie pour toute demande de permis ou de certificat d’urbanisme n°2 située sur un terrain concerné par le risque d’inondation par ruissellement concentré. 

Cette imposition découle d’une volonté de conscientiser les futurs candidats bâtisseurs sur le fait que les risques d’inondation ne se limitent pas aux débordements de cours d’eau.

En effet, l’inondation par ruissellement apparaît suite à des orages ou des pluies intenses de longue durée à des endroits qui n’ont pas forcément connu d’inondation depuis de très nombreuses années. Malheureusement, cette problématique est devenue récurrente en Wallonie et ne fait que s’intensifier en raison de l’activité humaine et du changement climatique.

Le saviez-vous ?

Pour aider les auteurs de projets ou maître d’ouvrage dans l’élaboration de leur demande de permis, le Service Public de Wallonie a édité un Vade-mecum qui reprend une série de recommandations afin d’intégrer dans les projets les contraintes liées à l’inondation.

Cet ouvrage est disponible sur le site de la cellule Giser : http://www.giser.be.

Il est à noter également que le Service Public de Wallonie met à dispositions des données cartographiques permettant de vérifier si un terrain est concerné par le risque d’inondation par ruissellement concentré : http://geoapps.wallonie.be.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille