connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Techniques spéciales // Installation sanitaire // Les traitements antitartre : évaluation de leurs performances

Les traitements antitartre : évaluation de leurs performances

Outre les adoucisseurs d’eau traditionnels appréciés pour leur capacité à réduire la formation de dépôts calcaires, il existe aujourd’hui d’autres techniques revendiquant cette aptitude. Un test mené en laboratoire permet dès à présent d’évaluer leur capacité à limiter la formation de tartre dans une installation de production d’eau chaude sanitaire.

CSTC-plage-durete-eau

L’eau en Belgique : plus dure que douce

La plupart des eaux de distribution belges sont moyennement dures à dures. Cela signifie qu’elles contiennent une certaine quantité d’ions calcium et, dans une moindre mesure, d’ions magnésium. Cette quantité, ou concentration, appelée dureté totale de l’eau ou titre hydrotimétrique (TH), s’exprime en degrés français (°f ou °fH). On considère généralement qu’une eau est dure à partir de 30 °f (voir tableau ci-dessous). A l’exception du nord de la Flandre et du sud-est de la Belgique, la dureté de l’eau distribuée en Belgique est bien souvent comprise entre 30 et 45 °f.

Consulter l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille