Concevoir des ouvrages en béton en estimant mieux leur durée de vie

Il est souvent difficile d’estimer la durée de vie effective des ouvrages en béton. Dans certains cas, on peut observer des dégâts aux structures avant leur fin de vie escomptée. Une méthode quantitative et probabiliste a été développée dans le cadre du projet DurOBet afin d’estimer de manière précise la durabilité des ouvrages en béton en Belgique. 

Règles actuelles

L’Eurocode 2 (NBN EN 1992-1-1-1 ANB) impose un enrobage minimal (distance entre l’armature et la surface extérieure de béton la plus proche) en fonction de l’environnement dans lequel l’ouvrage sera situé. La classe d’exposition est transmise à la centrale à béton, qui fabrique le béton en respectant des exigences strictes en termes de composition (notamment un rapport eau-ciment maximal et une teneur minimale en ciment), conformément aux normes NBN EN 206 et NBN B 15-001.

Consulter l'article.